enfance

Nos conseils pour bien réussir votre garde partagée

Quand un couple ayant des enfants vient de se quitter, il est souvent difficile de réussir la garde de ces enfants. Qu’il s’agisse d’une difficulté de dialogues avec son ex-partenaire ou de l’exigence des enfants, la garde partagée n’est pas chose aisée. Toutefois, avec une bonne communication et un bon sens de coopération, cette garde devient un partenariat réussi entre les deux parents. Voici pour vous quelques conseils pouvant vous aider à réussir votre garde partagée.

Définir un terrain d’entente sur le lieu de garde

Dans la plupart des cas, c’est l’option de l’alternance qui est adoptée par les parents. Cela voudrait dire que les enfants passent une semaine chez maman, et l’autre semaine chez papa. Toutefois, pour certaines raisons, il peut arriver que la garde se fasse uniquement au domicile d’un des parents.

De la même manière, certains parents s’entendent pour choisir une place en crèche pour leurs enfants après un divorce. Peu importe le scénario, l’idéal est de s’entendre sur un lieu avant de signer le contrat de la garde.

Élaborer à l’avance un programme de garde

oscarC’est possible que votre agenda professionnel ne concorde pas avec l’emploi du temps scolaire des enfants. Le mieux dans ce cas est de vous entendre avec votre ex-partenaire sur un programme de garde partagée. Un programme qui ne doit être ni imposant ni perturbant pour les enfants. En effet, il a été constaté qu’ils sont souvent déstabilisés par des changements de dernières minutes imposés par leurs parents.

Pour éviter de pareilles situations, certains ex-couples préfèrent faire appel aux services d’une nounou, d’un ami proche, etc. C’est aussi une possibilité que vous pouvez envisager, évidemment après analyses et réflexions.

Résider dans la même région ou ville

Il s’agit probablement d’une des conditions les plus importantes pour réussir une garde partagée. En fait, il peut arriver que les enfants oublient leurs jouets, cahiers ou livres dans une maison. Vivre dans la même ville que vous leur permettra de facilement récupérer ces effets.

Prioriser le dialogue entre familles

Afin de prévenir d’éventuels conflits, il est primordial de discuter entre familles. Cela permet de partager les contraintes budgétaires ainsi que les souhaits d’une bonne éducation pour les enfants. Cela implique la transparence dans vos actes. C’est inévitablement la clef d’une garde partagée réussie. Supposons que vous décidez avec votre ex-partenaire de mettre vos enfants en collectivité. Il est essentiel que vous discutiez avec l’autre famille et avec la nounou des enfants. Ce dialogue permet de trouver un terrain d’attente (la nounou pour la garde du matin, l’autre famille pour celle de l’après-midi).

Planifier le quotidien de vos enfants

Ce point concerne essentiellement la distraction et le repas des enfants. En effet, vous devez toujours garder à l’esprit que vos enfants ne doivent en aucun se sentir délaissés. Ils ne doivent également pas manquer de quoi se nourrir. Il est donc conseillé de s’entendre avec la famille de garde ou la nounou, histoire qu’elle vous prévienne avant la rupture des stocks.

Quant aux distractions, entendez-vous avec votre ex-partenaire pour emmener les enfants soit jouer au parc soit au ciné ou dans un restaurant. Cela leur permettra de changer leur état d’esprit. Cela nécessite bien évidemment un budget. Soyez donc prévoyant à chaque fois.

Toujours avoir un comportement de respect mutuel

Dans le cas où vous avez décidé avec votre ex-partenaire de confier la garde de vos enfants à une autre famille, vous devez en toutes circonstances respecter cette dernière. Vous ne devez à aucun moment émettre des critiques négatives à son égard, pire encore devant vos enfants ou la nounou. De la même manière, éviter de critiquer le comportement des autres enfants devant vos enfants.

Pour ceux qui ont de difficultés à retenir, pensez juste aux choses que vous n’aimeriez pas que l’autre famille vous fasse. Quelqu’un qui veut une bonne éducation pour ses enfants se doit lui-même le respect. Par ailleurs, vous devez constamment faire preuve de souplesse et gardez toujours votre esprit ouvert. L’objectif n’a pas changé : le bien-être des enfants.

Faire preuve de patience

Vous venez d’opter pour une place en crèche pour la garde partagée de vos enfants. Tout ne se passera pas tout de suite comme vous l’auriez souhaité. S’il s’agit d’un cas où la garde des enfants est confiée à une autre famille, les deux familles doivent prendre le temps de se connaître.

De la même manière, la relation entre la nounou et vos enfants prendra du temps. Ne soyez pas frustré, tout rentrera dans l’ordre. Il faut accepter ces ajustements qui peuvent durer quelques jours ou plusieurs semaines.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer