5 conseils pour réussir un portrait photo

photo alpes maritimes

5 conseils de photographe pour réussir un portrait photo

En photographie, il y a de nombreuses disciplines. Chacune a ses propres particularités, ses propres règles, et ses propres exigences. Le portrait est l’une d’entre elles. Comment réussir un portrait photo ? Pouvez-vous améliorer vos portraits ? Terence Baelen, photographe à Cannes, vous livre dans cet article 5 conseils photo simples pour réussir vos portraits à tous les coups.

Comment réussir un portrait photo ?

Choisissez un appareil photo réglable

Un photographe vous le dira souvent : le matériel ne fait pas la photo. En effet, contrairement aux idées reçues, un appareil photo à 4000 euros, ne fera pas de meilleures photos qu’un smartphone si vous ne savez pas vous en servir. Ainsi, rejetez l’idée que vous ne pourrez pas réaliser de beaux portraits avec un appareil petit budget.

En revanche, il est recommandé de pouvoir utiliser un matériel adéquat. Que faut-il entendre par là ? Choisissez un appareil photo qui va vous permettre de réaliser manuellement les réglages. De cette façon, vous pourrez contrôler la vitesse d’obturation, l’ouverture du diaphragme, la sensibilité ISO, etc. D’ailleurs, saviez-vous qu’aujourd’hui de nombreux smartphones permettent de régler ces paramètres ?

Toutefois, si vous possédez un appareil réflex ou hybride (et c’est ce que l’on recommande), pensez également à l’objectif que vous allez associer. Pour le portrait, vous pourriez par exemple envisager l’acquisition d’un objectif 50 mm f/1.8 ou f/1.4. Il vous permettra de réaliser de belles images, avec un beau flou d’arrière-plan, et ce pour un petit budget. Donc, inutile de mettre des milles et des cents dans l’achat d’un matériel photo. Pour moins de 400 euros, vous pouvez commencer à faire de très belles choses en extérieur. Vous n’avez donc plus d’excuses donc pour ne pas réussir un beau portrait photo.

Ouvrez votre diaphragme en grand pour isoler votre sujet

Sur une séance photo portrait, on souhaitera généralement attirer l’attention sur le sujet photographié, et pas forcément sur le reste du décor. Une des façons de le faire, est de créer un beau flou d’arrière-plan (appelé également bokeh). Ainsi, votre modèle sera séparé du cadre qui l’entoure, et le regard du spectateur se concentrera avant tout sur lui. Pour obtenir ce bokeh, il y a deux solutions. Tout dépend du matériel photo que vous utilisez.

Si vous utilisez un smartphone, de nombreux fabricants proposent désormais un mode « portrait » qui va flouter l’arrière-plan. Dû à la conception des objectifs et des capteurs des smartphones, ces bokeh sont souvent simulés de façon artificielle, en utilisant un algorithme qui va détecter le sujet, le détourer et flouter l’arrière-plan. Selon les situations de lumière, le résultat peut s’avérer plus ou moins naturel.

Ainsi, la meilleure solution reste d’utiliser un véritable appareil photo avec un objectif à grande ouverture (comme nous l’avons évoqué précédemment). En effet, plus l’ouverture du diaphragme de votre objectif est grande, plus vous obtiendrez un grand flou d’arrière-plan. Attention toutefois : même à grande ouverture, vous n’aurez pas la même intensité de flou avec une focale grand angle, ou une focale plus serrée. Plus la focale est serrée (ou zoomée), plus vous créerez facilement ce flou d’arrière-plan.

Encore une fois, l’abordable 50 mm est plus que conseillé. Réglez donc votre appareil photo sur la plus grande ouverture et compensez les autres réglages pour obtenir la bonne exposition (voir la notice d’utilisation). De cette façon, vous isolerez parfaitement votre sujet, et serez sur la bonne voie pour réussir votre portrait photo.

Réussir un portrait photo demande de maîtriser la lumière !

Photographie signifie « écrire avec la lumière ». Alors, vous imaginerez bien que la lumière est une composante majeure d’une bonne photographie. Donc, c’est également un ingrédient indispensable pour réussir un portrait en photo. Il vous faudra apprendre à la dompter. Maîtriser la lumière requiert de l’expérience et du temps. En effet, c’est avec la pratique que l’on finit par percer tous ses secrets et qu’on parvient à composer avec elle. Toutefois, il y a quelques principes de base que l’on peut appliquer.

Tout d’abord, faites attention à la lumière dure. Qu’est-ce que c’est ? La lumière dure est souvent associée à la lumière du soleil, en pleine journée. Elle provoque des ombres très marquées, ce qui n’est souvent pas très flatteur pour la photographie de portrait. Pour contrer cette lumière dure, vous pourriez par exemple réaliser vos photos à contre-jour, en plaçant votre sujet dos au soleil. Il faudra régler votre appareil de façon à obtenir une bonne exposition, tout en gardant le diaphragme grand ouvert. Par contre, vous obtiendrez une belle lumière sur le visage. Aucune ombre ne viendrait durcir les traits de votre modèle. Également, vous pouvez attendre la lumière de fin de journée. En général, elle donne un effet doré et est beaucoup moins disgracieuse que celle du soleil de midi.

Autre option, qui fait toujours son petit effet : cherchez un coin d’ombre. Un portrait dans un recoin ombragé permet une fois de plus d’obtenir une lumière douce sur un visage. Toutefois, veillez à placer votre sujet totalement à l’ombre. Sauf si c’est l’effet recherché, il serait dommage de voir de vilaines ombres de feuillages tâcher le visage de votre sujet.

Faites poser votre modèle pour réussir pour votre photo de portrait

Faire poser un modèle n’est pas toujours un jeu d’enfant. Ainsi, si votre sujet n’est pas habitué aux photos, cela peut rapidement devenir embrassant. Comment faire poser son modèle ? Déjà, essayez de créer des poses naturelles. Par pitié, évitez les poses trop alambiquées et clichés. En effet, on voit beaucoup de photographes amateurs commencer par réaliser des poses qui sonnent tout sauf vraies et authentiques.

D’abord, essayez de briser la glace et de mettre à l’aise votre modèle. Ensuite, concentrez-vous donc sur les expressions de son visage. Essayez de provoquer un sourire, un rire, ou une autre expression. Également, travaillez avec votre modèle son regard. Beaucoup d’émotions passent par les yeux. Enfin, si vous souhaitez réussir un portrait photo de plein pied, vous pouvez favoriser le profil de votre modèle. Cela fonctionne toujours bien. En effet, les poses de profil ont tendance à affiner la silhouette et lui donner une certaine dynamique. Ajoutez à cela un petit fléchissement de genou, et le tour et joué ! L’idée est de créer ici des courbes et des lignes de force avec le corps.

Avec une petite recherche internet, vous trouverez de sages conseils sur comment faire poser un modèle. Dans tous les cas, pour débuter et réussir un portrait photo, essayez de rester simple. Ne cherchez pas forcément à faire de votre modèle un mannequin de Vogue. En effet, cela pourrait paraître inconfortable pour votre modèle, voire gênant, et vous risqueriez de tomber facilement dans les clichés.

Retouchez votre photo, car ce n’est pas tricher !

On entend souvent de la part du grand public que retoucher une photo c’est tricher. Un autre argument de ces personnes est qu’à l’époque de la pellicule, on ne retouchait pas les images. Les photographes professionnels répondront que c’est faux ! En effet, la retouche photo existe depuis bien plus longtemps que la photographie numérique. Déjà à l’époque de l’argentique, on ajustait l’exposition et le contraste des photos par certains procédés chimiques. Les différentes pellicules donnaient également différents aspects.

photographe cannes

Aujourd’hui, bien qu’elle revienne à la mode, la photographique argentique a laissé place à l’ère du numérique. Et depuis sa création, les outils et les méthodes de création d’images ont évolué et se sont affinées. Aujourd’hui, des logiciels comme Photoshop par exemple permettent les mêmes ajustements que les procédés chimiques d’autrefois. En revanche, ils proposent également de nombreux nouveaux outils, qui permettent d’affiner le processus créatif. La photographie est devenue un art où l’on peut littéralement tout faire, à l’instar de la peinture par exemple. Retoucher n’est donc pas toujours synonyme de tricherie. Au contraire, les meilleurs photographes aujourd’hui traitent leurs photos.

Pour réussir un portrait photo, vous pourriez donc vous aussi utiliser un logiciel de retouche. Il y en a de nombreux sur le marché. Les plus connus, Lightroom et Photoshop, sont payants, mais vous pourrez également en trouver des gratuits (comme Gimp). Pour améliorer et sublimer votre image, vous pourriez par exemple ajuster l’exposition, les contrastes, les ombres. Également, vous pourriez modifier légèrement les couleurs. Enfin, sans forcément rentrer dans des processus de retouche poussés, vous pourriez également retirer quelques imperfections du visage de votre modèle (acné, rougeurs, etc). Internet regorge de tutoriels pour cela. Vous pourrez ainsi apporter de la force et du caractère à votre portrait ! Toutefois, restez subtils !

Vous souhaitez améliorer encore vos portraits ?

Après avoir mis en pratique tous ces conseils, vous aurez encore beaucoup à apprendre et à essayer pour continuer d’améliorer vos portraits. Voici quelques brefs conseils supplémentaires, pour aller au-delà !

Réussir un portrait, passe par l’éducation !

La curiosité et la clé de l’amélioration. Renseignez-vous. Éduquez-vous. Inutile d’avoir fait de grandes études de photographie pour réussir un beau portrait, et continuer à améliorer ses compétences. Certes, cela peut aider. Toutefois, sur Internet, vous pourrez trouver de précieux renseignements, et ce gratuitement !

Formez-vous avec un photographe professionnel

Rien de tel qu’une formation… avec un formateur ! Pourquoi ne pas faire appel à un photographe de portrait, pour vous apprendre ses méthodes de travail ? Beaucoup proposent des formations, en workshop collectif ou individuel, pour enseigner leur savoir-faire, et vous aider à réussir vos portraits et vos photos.

Intéressez-vous au travail des autres !

Cela rejoint le point sur l’éducation et la curiosité. Pour continuer à vous améliorer, inspirez-vous du travail des autres. Attention, cela ne veut pas dire les recopier. Mais en observant et donnant de l’intérêt au travail des autres photographes, vous pourrez ainsi nourrir votre esprit artistique, et donc stimuler votre créativité.

En conclusion

Maintenant, vous avez quelques clés pour réussir un portrait photo. En résumé, n’oubliez pas ces quelques points :

  • Le matériel ne fait pas le photographe !
  • Shootez vos portraits à pleine ouverture
  • Domptez la lumière !
  • Faites poser votre modèle mais restez simple
  • Donnez vie à vos images en les retouchant

À présent, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : vous entrainer ! Pratiquez, pratiquez, pratiquez ! C’est le meilleur conseil que l’on pourrait donner pour conclure cet article. En effet, plus vous vous exercerez, plus vous développerez vos compétences, et plus vous améliorerez vos portraits ! Maintenant, c’est à vous de jouer.

10 minutes pour trouver des bijoux exceptionnels

Les bijoux les plus précieux et les plus surprenants se trouvent-ils forcement dans les bijouteries ? Nous pouvons en douter. L’or et l’argent sont un style quelque peu dépassé, tout comme le fait de vouloir afficher sa richesse.

Nous valeurs ont changé, on apprécie beaucoup l’éphémère et les rares ornements que l’on aime encore durablement maintenant ont quelque chose en plus que les classiques. Ce ne sont plus uniquement pas un grammage, une technique ou une marque. Et si le bijou des années 2020 était simplement devenu autre chose ?

Le bijou est maintenant spirituel

La spiritualité a le vent en poupe. Des personnes de plus en plus nombreuses ont compris que le matérialisme nous menait droit dans le mûr et que nous avions besoin d’un supplément d’âme et de connexion avec la nature. Ce rapport à la nature que l’on cherche à renouer, c’est d’après les anthropologues, le concept original du bijou. Faits en cornes, os, bois et pierres aux vertus magiques comme l’améthyste, la labradorite et l’obsidienne, ils signifiaient quelque chose de l’environnement humain. C’était l’animal que l’on respectait, l’arbre qui nous nourrissait et nous chauffait, les pierres qui nous intriguaient. Les bracelets et les colliers de nos ancêtres avaient une fonction.

De plus, l’or et l’argent ont maintenant dans de plus en plus de pays une connotation assez vulgaire. Surtout, laissons aux riches leurs codes.

Ainsi, depuis quelques années, les bijoux exceptionnels, que l’on ne trouvait pas avant, sont vendus sur le web. Ils sont fabriqués par des artisans dans des régions riches en pierres précieuses. Un bon exemple de ce type de produits est visible sur le site de bijoux karma-yoga-shop.com. Comment chercher d’autres pépites comme ce site ? Il faut du temps.

Artisanat dans toutes les directions

La mode semble être aux pierres rares à des prix modérés. Il existe néanmoins une tendance au foisonnement avec des bracelets en corde maritime de chez Albanu et des choses encore plus délirantes suivant le courant Emo par exemple. Cela part dans tout les sens, comme si il fallait surtout fuir le classicisme. Tapez bracelet ou bijoux sur le net et vous verrez vite de quoi il en retourne.

Fabriquer son bracelet ?

Laeti a fait un cursus de bijouterie en Ecosse à Dundee. Elle nous bien le plus grand bien des nouvelles techniques et matériaux.

La mode est à la customisation extrême. Les femmes refont elles-mêmes leur bijoux comme c’était l’usage avant la renaissance. Des fabricants comme Pandora l’on bien compris en proposant un aspect modulaire novateur ou l’on achète et on empile de « charms » au grès de ses voyages, des ses humeurs, pour porter quelque chose qui nous ressemble.

Comment changer de look ? Pensez extensions !

Il est des temps, des périodes dans la vie ou une profonde remise en question s’impose. Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir réorienter sa vie sans un gros choc déclencheur, la plupart des gens n’ont pas un niveau d’introspection suffisant. Par contre la vie est là pour fournir sont lot d’événements qui amènes naturellement à réfléchir.

Certaines personnes vont changer de job, tout quitter, partir en voyage. Changer de look est une décision qui peut aussi être la réponse naturelle à ce genre de situation. On ne sait pas exactement quel look on veut adapter, mais on souhaite du changement. Une fois la décision prise, il faut savoir comment changer de look !

Le coach et les conseils en relooking

Véritable expert, le coach est le nec plus ultra pour vous guider et vous accompagner. Sa qualité principale est de vous aider à vous découvrir vous même et à ne pas vous tromper. Bien sûr, au niveau du style il est expert et sera à l’aise pour vous aiguiller en fonction de votre budget.

Les salons de coiffure visagistes

Ne pas sous estimer les salons de coiffure ! Si certains sont seulement des exécutants, des artistes, d’autres vont bien plus loin et ont une vision large de la mode et des tendance, ainsi qu’une finesse psychologique insoupçonnable.

Les extensions capillaires

Pour les femmes qui souhaitent opérer des changement radicaux, un changement de la taille de cheveux s’impose. Couper les cheveux pour les femmes qui ont les cheveux long, c’est procéder à un acte lourd de conséquences ! Mais cela n’est pas irréversible… la preuve : on peut facilement passer d’une coupe courte à une coupe longue grâce aux extensions de cheveux. Cynthia du salon Cynthia & Co est spécialisée dans les extensions de cheveux à Nice de la marque Great Lengths et les ombrés. Elle insiste sur la qualité de l’écoute et du dialogue pour les femmes souhaitant changer de look. Beaucoup de personnes sous-estiment cette étape et se retrouvent catastrophées par leur nouveau visage…

Comment ne pas se tromper chez le coiffeur ?

C’est simple pour Cynthia la spécialiste des extensions de cheveux qui intervient ponctuellement pour redonner de la longueur à une coupe ratée (ou regrettée) , il faut bien se documenter et se projeter avec sa nouvelle tête. Demander aussi à ses proches peut éviter des déconvenues. Enfin, il est important de se renseigner sur les possibilités de retour en arrière ! Par exemple, il faut une longueur minimum pour attacher des extensions, donc ne pas passer sur une coupe ultra courte sinon il ne restera que la perruque ou les antidépresseurs !

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer